24/07/20

News Corporate

Orange soutient l’économie locale en Belgique via l’octroi à tous ses employés d’un chèque Consommation de 300 euros

Retour à l'index des nouvelles

Conscient du rôle qu’il peut jouer, et en accord avec son positionnement d’opérateur responsable, Orange Belgium a offert son aide dans la lutte contre la pandémie de Covid19 et entend soutenir la relance de l’économie. La société a donc saisi l’opportunité récemment offerte par le gouvernement fédéral et décidé d’offrir à ses collaborateurs un chèque Consommation de 300 euros par personne, pour un montant total de 500.000 euros. Ces chèques ne peuvent être utilisés qu’en Belgique, l’objectif étant de soutenir l’économie locale belge et de donner un coup de fouet à la consommation dans des secteurs particulièrement touchés tels que l’HoReCa, le sport et la culture.

Le gouvernement fédéral belge a récemment offert aux entreprises la possibilité d’octroyer des chèques Consommation d’une valeur maximale de 300 euros, dans une démarche de soutien aux secteurs de l’économie les plus touchés par la pandémie de Covid19 (HoReCa, culture, sport,…). Orange Belgium a décidé de saisir cette opportunité, une première dans l’industrie télécom, de soutenir l’économie nationale en octroyant à tous ses collaborateurs un chèque de 300 euros, qui sera distribué en septembre. Une décision qui représente un investissement d’environ 500.000 euros.

Michaël Trabbia, CEO d’Orange Belgium, commente : “Après avoir fait notre maximum durant le confinement pour protéger nos employés, booster la connectivité de nos clients tant résidentiels que professionnels, aider le personnel soignant à l’échelle nationale, soutenir des initiatives locales et le Covid19 Track & Trace call center fédéral, il était parfaitement logique pour nous, en tant qu’opérateur télécom responsable, de saisir cette opportunité de soutenir l’économie locale, et plus particulièrement les secteurs économiques les plus impactés par la pandémie. C’est aussi pour nous un moyen de récompenser nos équipes pour leurs efforts continus et le contexte travail/famille difficile dans lequel ils ont dû travailler durant le confinement.”