24/07/19

News financières

Information financière relative au deuxième trimestre 2019 et au premier semestre 2019

Retour à l'index des nouvelles

Le chiffre d’affaires des services facturés aux clients enregistre une croissance proche de deux chiffres pour le 4e trimestre consécutif 

  • Croissance de 6,8 % de la base clients mobiles postpayés en un an, soit un ajout net de 26 000 contrats sur le trimestre
  • Croissance de 58,8 % de la base clients convergents, en glissement annuel, soit un ajout net de 16 000 contrats sur le trimestre
  • Chiffre d'affaires : +1,9 % en base trimestrielle / services facturés au client : +9,6 % en base trimestrielle
  • EBITDAaL : +18,2% en glissement trimestriel (S1 2019 : +7,4% en glissement annuel, +4,2% hors effet de saisonnalité)

Belgique : éléments opérationnels marquants du T2 2019

  • Notre positionnement Bold Challenger est l'élément moteur de notre performance opérationnelle et financière. Orange Belgium répète inlassablement son message commercial, en insistant sur son rapport qualité-prix imbattable, sur la simplicité de ses tarifs (avec une offre data et voix généreuse), sur l’absence de mauvaises surprises et de hausses tarifaires. Ce positionnement audacieux s’ancre chaque jour davantage dans la perception qu'ont les consommateurs de notre marque.
  • Le segment mobile postpayé poursuit sa trajectoire de croissance. La base clients mobiles postpayés progresse à 2,5 millions (+6,8% en un an), soit un ajout net de 26 000 clients au cours du trimestre. Un nombre croissant de clients opte pour les plans tarifaires les plus élevés.
  • 16 000 ventes nettes de contrats convergents. Orange Belgium a atteint la barre de 216 000 clients Love, à la veille du lancement de Love Duo. La base clients mobiles convergents représente 13,6% de la base clients mobiles postpayés (T1 2019 : 12,7%).  
  • Recul (-3,2% en base annuelle) de l'ARPO mobile postpayé. La réglementation applicable aux appels intra-UE, ainsi que les efforts constants de migration vers des plans tarifaires simples et généreux, continue de se traduire par une baisse de nos revenus hors forfait - dans la droite ligne de l'engagement d'Orange Belgium sur « l’absence de mauvaises surprises ». La baisse des revenus hors forfait est partiellement compensée par l'augmentation des revenus de services d'accès. L’ARPO convergent B2C progresse de 4,1% en glissement annuel, sous l'effet combiné de trois éléments : l'absence de remises promotionnelles, les revenus de connexion et le succès de l’option ligne fixe.

Orange Belgium : principales données opérationnelles

(en millions d’€)

T2 2018

T2 2019

Variation

Base clients abonnements mobiles (en milliers)

2.355

2.516

6,8%

Ajouts nets (en milliers)

26

26

1,1%

ARPO des abonnements mobiles uniquement (€ par mois)

21,3

20,6

-3,2%

Base clients convergents (en milliers)

136

216

58,8%

Ajouts net  (en milliers)

14

16

10,9%

ARPO convergence B2C  (€ par mois)

73,7

76,8

4,1%

Clients mobiles convergents en % de la base clients abonnements mobiles

8,8%

13,6%

481 bp

 

 

 

 

Éléments financiers marquants du T2 2019

  • Progression du chiffre d'affaires à 318,9 millions d’euros (+1,9% en glissement annuel) grâce à une croissance forte et continue des services facturés au client (+9,6%), contrebalançant la baisse du chiffre d'affaires MVNO alors que Medialaan achevait sa migration vers le réseau d’Orange Belgium en juin.
  • EBITDAaL : progression à 78,9 millions d’euros (+18,2% en base annuelle) malgré le recul du chiffre d'affaires MVNO. Les principaux facteurs de rentabilité sont l'augmentation des services facturés au client, le contrôle des coûts, l'amélioration de l'activité câble, ainsi qu'un effet favorable de 4 millions d’euros lié à la saisonnalité des dépenses publicitaires et informatiques.
  • Diminution des eCapex à 42,9 millions d’euros (-5,6%).   
  • Augmentation du cash-flow opérationnel à 36,0 millions d’euros, grâce à l'amélioration de la rentabilité. L'endettement financier net s'élève à 248,8 millions d'euros.
  • L'activité câble continue de s’améliorer. Au S1 2019, l'activité câble dégage un EBITDAaL positif de 1,3 million d'euros, grâce à nos efforts continus d'amélioration de l'efficacité opérationnelle. Sur la même période, le cash-flow opérationnel reste négatif (-22,0 millions d'euros) après des eCapex de 23,3 millions d'euros.
  • Maintien des prévisions financières pour 2019. Le groupe Orange Belgium anticipe une légère progression du chiffre d’affaires, un EBITDAaL situé dans une fourchette de 285 à 305 millions d’euros, et une stabilité des eCapex.

Groupe Orange Belgium : principales données financières

 

en données

à base

 

Variation

Variation

en données

à base

 

Variation

Variation

 

 historiques

comparable

 

à base

en données

 historiques

comparable

 

à base

en données

en millions d’euros

T2 2018

T2 2018

T2 2019

comparable

historiques

S1 2018

S1 2018

 S1 2019

comparable

historiques

Chiffre d’affaires consolidé

313,0

 

318,9

 

1,9%

619,6

 

637,1

 

2,8%

Services facturés aux clients

188,8

 

207,0

 

9,6%

370,0

 

412,6

 

11,5%

     

 

   

 

 

 

   

EBITDAaL

 

66,7

78,9

18,2%

 

 

127,5

136,9

7,4%

 

marge (% du chiffre d’affaires)

 

21,3%

24,7%

342 bp

 

 

20,6%

21,5%

91 bp

 

eCAPEX

 

-45,5

-42,9

-5,6%

 

 

-77,3

-79,8

3,3%

 

Cash-flow opérationnel1

 

21,2

36,0

69,3%

 

 

50,2

57,1

13,7%

 
     

 

   

 

 

 

   

EBITDA ajusté

66,7

 

 

   

127,3

 

 

   

marge (% du chiffre d’affaires)

21,3%

 

 

   

20,5%

 

 

   

Capex

-45,5

 

 

   

-77,3

 

 

   

Cash-flow opérationnel2

21,2

 

 

   

50,0

 

 

   
     

 

   

 

 

 

   

Endettement financier net

305,1

 

248,8

   

305,1

 

248,8

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1 Cash-flow opérationnel défini comme EBITDAaL – eCapex

2 Cash-flow opérationnel défini comm EBITDA ajusté –Capex

Michaël Trabbia, Chief Executive Officer d'Orange Belgium, commente :

En tant que Bold Challenger, nous nous devons de rester fidèles à notre promesse client avec des offres simples, généreuses et sans souci. Nous luttons contre les mauvaises surprises, qu'il s'agisse de hausses de prix injustifiées ou de hors forfait déraisonnables. Ce trimestre, nous avons poussé plus loin encore cette promesse client, en offrant la gratuité des MMS et en étendant nos forfaits illimités à l'ensemble de l'Union européenne. 

La consistance de notre positionnement a significativement amélioré la perception de la marque Orange en Belgique. Cela s’est traduit par des résultats commerciaux soutenus, dans les services mobiles comme dans les services convergents, ainsi que par la croissance forte et régulière du chiffre d'affaires des services de détail, malgré un environnement concurrentiel actif.

Nous avons franchi une étape supplémentaire en lançant notre très attendue offre Love Duo (mobile + haut débit illimité) conçue pour les «cord-cutters», qui ne veulent pas être contraints de payer pour des services qu'ils n'utilisent pas.

Enfin, l'accord récemment annoncé de partage du réseau d'accès mobile nous aidera à améliorer la qualité du réseau et à accélérer le déploiement de la 5G. Cette transaction opérationnelle nous permettra de nous concentrer sur ce qui nous différencie vraiment aux yeux de nos clients, tout en préservant un environnement concurrentiel efficace.

Arnaud Castille, CFO, ajoute :

Une fois de plus, ce deuxième trimestre se caractérise par de bons résultats commerciaux et financiers. C'est la preuve que nos efforts commerciaux visant à procurer aux clients des offres simples et sans tracas portent leurs fruits depuis le lancement de nos offres illimitées l'an dernier.

J'ai le plaisir d'annoncer un quatrième trimestre consécutif de progression à presque deux chiffres du chiffre d'affaires des services facturés aux clients. Cette évolution est la résultante de notre activité soutenue dans le segment des services convergents et de la croissance continue de notre activité en téléphonie mobile. Nous maintenons la maîtrise des charges opérationnelles, améliorant l'EBITDAaL, malgré le recul du chiffre d'affaires MVNO.  

L'autorité de la concurrence nous a récemment accordé l'autorisation d'acquérir la société BKM. Nous espérons finaliser cette transaction à très bref délai. Cette acquisition nous aidera à améliorer notre offre B2B et à accroître notre présence sur le marché ICT et sur le marché de la connectivité.

Nous confirmons nos prévisions pour 2019. Nous sommes engagés à pratiquer l’excellence dans le service à la clientèle dans le but de maintenir notre dynamique commerciale. Notre principale préoccupation reste l'optimisation de notre efficience opérationnelle.